[#Portrait] 5 questions à Jean-Baptiste Brochard, Chef de Groupe Travaux chez Bouygues Bâtiment Sud-Est

10/09/2021

Jean-Baptiste Brochard, 33 ans, est Chef de Groupe Travaux sur le territoire Auvergne-Loire-Drôme-Ardèche. Il revient avec nous sur son parcours et sur les projets qui lui tiennent à cœur cette année.  

 

1/ Quel est ton parcours professionnel ?

Après un bac STI Génie Civil, j’ai intégré un BTS Etudes et Economie de la Construction car je souhaitais comprendre le mécanisme de conception et de chiffrage d’une construction. Mes notes m’ont permis de rentrer en école d’ingénieur des travaux de la construction en 2ème année de prépa intégrée. Au début, la mise à niveau sur les matières scientifiques a été compliquée, mais mon cycle ingénieur a plutôt été facilité par mon parcours technique.

Ensuite, pendant mes études, j’ai effectué différents stages et missions d’intérim qui m’ont permis de démarrer ma carrière sur des projets de bâtiment en mono-conducteur et d’être confronté rapidement à tous les acteurs et tous les corps d’états d’une opération de travaux. Bati-Rénov, une ancienne entité de Brézillon, filiale de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, m’a fait confiance : j’ai intégré l’entreprise en 2013 et eu la chance de participer et de livrer de nombreuses opérations de logements de tous types (réhabilitation lourde, construction neuf en bois et en maçonnerie, parfois avec des ouvrages dits ERP ou en milieu semi-occupé).

J’ai alors pu évoluer dans la hiérarchie travaux. Comme Principal Travaux d’abord, avec le suivi de 2 à 3 projets conjointement, le management d’équipes travaux dédiées sur chaque projet et la formation de jeunes collaborateurs. Cela m’a permis de faire un bond en avant en termes de prise de responsabilité sur les aspects les plus complexes des opérations : gestion financière, gestion client, gestion juridique. Je suis aujourd’hui Chef de Groupe Travaux, un poste qui valide l’acquisition des compétences sur les aspects que je viens d’évoquer et qui permet de gérer des opérations plus complexes. Cette année, j’ai bénéficié d’une mutation au sein du Groupe qui m’a permis de rejoindre Bouygues Bâtiment Sud-Est au mois d’avril sur le territoire Auvergne-Loire-Drôme-Ardèche, où je m’apprête à prendre la responsabilité d’un projet particulièrement technique alliant réhabilitation lourde, construction bois et gros œuvre, à Clermont-Ferrand.

 

2/ Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier et quel est le projet qui t’a le plus marqué ?

Ce qui me plaît le plus, c’est d’être au cœur du projet, de faire le lien entre le besoin du client, la conception de l’architecte et les intervenants du chantier pour piloter la réalisation d’un projet dans les règles de l’art.

J’en en tête 2 projets qui m’ont particulièrement marqué : Le 1er mené en 2016-2017 chez Bati-Rénov pour réaliser des maisons de ville sur un parking désaffecté en plein cœur du 19ème arrondissement de Paris. Ça a été l’une des premières constructions en bois chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France et la première chez Bati-Rénov !

Le second projet, c’est celui de la réhabilitation du Prieuré de Béthanie dans les Yvelines, un établissement de résidence pour les sœurs bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre et d’hôtellerie pour des retraites spirituelles. Il s’agissait d’un projet atypique et particulièrement complexe sur lequel j’ai travaillé de fin 2019 à aujourd’hui.

 

3/ Quels sont tes sujets prioritaires en ce moment ?

Comme j’ai rejoint Bouygues Bâtiment Sud-Est en avril, ma priorité est d’abord de m’intégrer auprès des acteurs locaux (clients, architectes, entreprises, collègues…), en assimilant des fonctionnements nouveaux, mais tout en apportant mon vécu, mon caractère et mes compétences. Cette année, il s’agira aussi pour moi d’exercer, dans un nouvel environnement, mon rôle de manager d’équipes travaux composées d’ingénieurs travaux juniors ou non, d’alternants ou de stagiaires, de chefs de chantier ou de techniciens. J’ai toujours plaisir à former et transmettre ce qu’on m’a appris pour la réussite des projets et l’évolution des collaborateurs.

 

4/ Quelles sont pour toi les qualités principales à avoir pour réussir dans ton métier ?

La passion ! Elle permet de conserver un engagement et une curiosité qui me semblent indispensables pour tenir le rythme des opérations, l’exigence de l’entreprise et la satisfaction du client. L’adaptabilité et l’ouverture au changement me semblent aussi nécessaires, car chaque projet est différent, les règles évoluent et l’entreprise se transforme et s’adapte elle-même à son environnement.

 

5/ Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite rejoindre Bouygues Bâtiment Sud-Est ?

De rester humble et d’avoir le désir d’apprendre. L’entreprise a un nombre d’expertises incroyables, il y a forcément un interlocuteur meilleur que soit sur chaque sujet. Il faut donc savoir rester humble sur ce que l’on croit savoir et ne pas rester sur ces acquis. Je dirais aussi qu’il faut avoir confiance en soi et dans l’entreprise. Le cadre, les process et le droit à l’erreur au sein de l’entreprise sont autant d’éléments qui doivent permettre de se sentir en confiance dans la réussite de ses missions. L’un des points forts du Groupe, c’est aussi les perspectives d’évolution qu’il offre : que ce soit une évolution hiérarchique, un changement de métier, une mobilité géographique, l’entreprise sait accompagner les collaborateurs demandeurs et motivés.