Bouygues Construction engagée dans l’économie circulaire

1/12/2017

L’humanité a consommé sur les sept premiers mois de l’année la totalité des ressources que la Terre peut renouveler en un an, et vit donc « à crédit » jusqu’au 31 décembre. L’économie circulaire se présente comme une des solutions les plus pertinentes pour adapter notre modèle économique sans nuire à l’environnement, dans le respect des valeurs sociales et sociétales. Se basant sur deux principes : utiliser des ressources non épuisables et ne pas produire de déchets non valorisables, cette démarche a-t-elle une place dans la stratégie du Groupe ?

Au travers de sept piliers d’action, l’économie circulaire promet de mieux utiliser les ressources, de minimiser les gaspillages, d’allonger la durée de vie des produits et des constructions, et d’inscrire notre société dans une logique zéro déchet grâce à l’écoconception et au développement de boucles fermées (réparation, réemploi, recyclage).

Alimentation, automobile, électroménager… dans une optique de circularité, de nombreux secteurs d’activité adoptent des modes de fonctionnement innovants comme l’achat responsable, la création de synergies entre acteurs économiques locaux ou encore l’économie de la fonctionnalité, qui revient à payer un usage plutôt qu’un bien.

Actuellement dans le Groupe, la politique économie circulaire s’inscrit pleinement dans la stratégie développement durable. Ailleurs, le sujet est aussi d’actualité : le gouvernement vient de lancer les travaux d’élaboration d’une feuille de route économie circulaire, et nos clients sont de plus en plus nombreux à demander des solutions circulaires.

Le chantier, terrain d’expérimentation

A Marseille par exemple, Bouygues Entreprises France-Europe finalise pour Klépierre le chantier du Prado, premier centre commercial certifié Cradle to Cradle (label distinguant les bâtiments conçus selon les principes de l’économie circulaire). En Île-de-France, la Société du Grand Paris s’est engagée à assurer une gestion circulaire des 43 millions de tonnes de déblais générés par les travaux du Grand Paris.

Stéphanie Barrault, Chef de projet économie circulaire chez Bouygues Entreprises France-Europe

« Les progrès et les gains associés sont très prometteurs, notamment sur la productivité de nos chantiers. Quel que soit le type d'ouvrage (rénovation, neuf, logements), il est essentiel d'anticiper ces solutions dès la phase de conception pour éviter la production de déchets, et leurs coûts. »

Les notions d’économie circulaire peuvent paraître nouvelles et complexes, mais recoupent en fait un certain nombre de pratiques déjà en œuvre dans nos métiers, comme la valorisation des excédents de fouilles, le calepinage, la préfabrication, ou encore la récupération de chaleur fatale. De nombreux collaborateurs mettent en œuvre au quotidien des techniques d’économie circulaire en la combinant avec les démarches et solutions d’industrialisation, de lean management et de BIM.

Etre un acteur majeur du BTP, respectueux de l’environnement, des hommes et des matériaux qu’il emploie, c’est dans l’ère du temps mais c’est surtout dans la stratégie de Bouygues Construction.